Le Raku:

 

   Technique empruntée aux coréens via le Japon, et réinvestie par les occidentaux, sous sa forme actuelle, dans les années 60, 70 par Paul Solder ("Soldner Yaki").

 

   A partir d'une pièce dégourdie* et émaillée d'une préparation spécifique, l'objet est enfourné(photo1) et monté rapidement en température (photo 3), puis sorti incandescent du four (photo 4).

Immédiatement enfoui dans des composants réducteurs (photo 6) (sciure, journaux, copeaux etc.), la pièce est ensuite figée par l'action de l'eau (photo 18).

 

   Cet enchaînement d'actions violentes produit les effets de craquelures et de lustre cuivré qui caractérisent la cuisson du raku.

 

* Première cuisson d'une pièce

ACCUEIL

RAKU

FOUR GALLO ROMAIN

GALERIE

CONTACT

Expo actuelle